Une alimentation saine

Une alimentation saine

Il est pas toujours facile de bien s’alimenter. C’est pour cela que j’ai écrit cet article sur la nutrition, et les bons comportements à adoptés vis à vis des courses et des habitudes alimentaire, mieux consommer pour mieux manger. Comment êtres plus impliqué dans ça façon de consommer, et se retrouver au milieu de tous les labels, provenances, et additifs. Et bien sûr toujours dans une démarche eco responsable. 


Non transformé

Les produits ultratransformés représentent plus de 50% de notre consommation. Ce sont des aliments ayant subi des transformations comme la cuisson et des malaxages industrielle, aux quels sont rajouté des additifs du sucre et des graisses… La règle est simple plus les aliments sont transformés et plus il sont mauvais pour la santé. Nous avons tous tendance à nous mettre des œillères en faveur de la rapiditée et la simplicitée dans notre façon de cuisiner. La plus part du temps nous ne savons même pas ce que nous mangeons, ex : les nuggets de poulet sont composés de nerfs, de peaux, de vaisseaux et de carcasses pour le pourcentage de viande. Et le reste sont les additifs, le sucre, et la graisse… Nous avons pris l’habitude pour certains produits de les acheter tous prêts, comme les pizzas par exemple. Et pourtant il y a rien de plus simple qu’une pizza maison le vendredi avec les restes de viandes, légumes et fromages de la semaine ! Il est donc important de faire attention à ce que nous mettons dans nos assiettes, de choisir des aliments non transformés et de les cuisiner soi-même ! 


Additifs

Nous les retrouvons dans tous les produits du commerce, même sur les produits les plus simples. Un additif est une substance qui est ajoutée aux produits pour leur apporter du goût, de la couleur, de la texture, et une meilleure conservation. Il y a deux types d’additifs : les additifs naturels  et les additifs de synthèse .Pour les identifier, il faut lire les étiquettes des produits et c’est tout ces chiffres qui ont aucun sens pour nous. 

🔺Les colorants (E100 à E199) 🔺Les conservateurs (E200 à E299) 🔺Les antioxydants (E300 à E399) 🔺Les agents de texture (E400 à E499) 🔺Les exhausteurs de goût (E500 à E599)


Même si certains ont aucun impact sur notre santé, attention car d’autres sont néfaste voir même dangereux. Pour vous simplifier la vie yuka à créé une application pour scanner les aliments, et vous y retrouverez tous les détails. Mais dans tous les cas évitez les produits transformés, et cuisinez avec des produits naturels.


Recette simple

Des recettes simples ! En termes de nutrition Il ne faut pas confondre les recettes riches en calories et la mauvaise nourriture. Un plat calorique si il est fait maison avec de bons produits est meilleur pour la santé qu’un plat « ligth » fait industriellement. Ils sont composés d’additifs, de mauvaises graisses, OGM, d’antibiotiques, de substitut de laitage ou viande… Oubliez les nugests du super marché cela prends 5 min à faire, il vous suffit de couper des blancs de poulet de les badigeonner avec du blanc d’œufs et hop dans la panure ! Pareil pour les pizzas ça prend 5 min à faire avec les restes du frigo, et pas de gaspillage ! Les salades industrielles en sachet sont très mauvaises, je vous laisse imaginer ce qu’ils mettent dedans pour qu’elles se conservent aussi longtemps. Et le petit plus, c’est qu’ils les lavent dans des bains d’eau de javel, faut dire que ça donne du goût . Cela prend 2 min de couper et laver une VRAI Salade… 
Et bien sûr cela évite une tonne de déchets!

Nugests de poulets maison

6 aiguillettes de poulet (200 g) fermier
1 œuf bio25 g de farine  50 g de cornflakes 20 g de beurre  1 bonne pincée de paprika  1 petite pincée de piment  1 pincée de sel

Préparez 4 bols. Dans un coupez les aiguillettes de poulet. Dans le second, cassez un oeuf et battez le en omelette. Dans le troisième, mettez la farine, le paprika, le piment d’Espelette et mélangez. Et enfin dans le dernier, déposez les corn flakes écrasés. Déposez les cubes de poulet d’abord dans la farine avant de les plonger dans l’oeuf battut et finissez par les plongez les dans les cornflakes émiettés.Faites fondre le beurre dans la poêle. Quand il est fondu, déposez-y les cubes de poulet enrobés de cornflakes. Faites cuire 6 à 7 minutes à feu moyen. Salez et poivrez ! 


Les aliments simples

Je choisi des produits simples.
Lors de vos courses il est important de choisir les produits brut ou les plus simples possibles . En matière de viande, poisson, fruits et légumes, il faut les acheter en produits bruts et les cuisiner ensuite. Pour les produits transformés il faut viser les plus simples et bien faire attention aux étiquettes. Ex: pour les gâteaux choisissez les basiques; palets, madeleines, biscuits… Tous ceux plus compliqués multiplient les additifs, les mauvaises graisses et sucres bas de gamme. Mais rien ne vous empêche de les cuisiner.
Achetez de vrai laitages ! Les crèmes desserts, mousses, produits aux fruits, ne sont pas des yaourts: riches en sucres, graisses, arômes, colorants et épaississants, ils n’apportent rien sur le plan nutritionnel. Pour le calcium choisissez des yaourts naturels et aromatisez les vous même avec du miel, des fruits ou même du muesli. C’est meilleur et plus sain ! 


Mauvaise graisse

Il existe trois types de graisse: 🔺Les  mauvaises graisses: graisses saturées & acides gras trans 🔺Bonnes graisses : graisses polyinsaturées et monoinsaturées 🔺Graisses essentielles : graisses polyinsaturées oméga 3 et 6. 

Il faut éviter au maximum les mauvaises graisses. Généralement, ces graisses sont solides lorsqu’on les sort du réfrigérateur; beurre,  graisse pour friture ou la graisse présente dans la viande de bœuf. 

Des études ont démontré qu’une consommation élevée de ces graisses augmente le taux de cholestérol. C’est la raison pour laquelle il est important d’en limiter la quantité dans votre alimentation en les remplaçant par des bonnes graisses.

On retrouve les mauvaises graisses dans les produits naturels et transformés.  🔺La majorité des graisses saturées se trouvent dans le lait entier et le fromage, les pâtisseries, la viande et le beurre. Le fast-food et les plats à emporter tels que les cakes, les donuts et les aliments frits peuvent eux aussi contenir un pourcentage important de graisses saturées.  🔺Les acides gras trans sont naturellement présents dans la viande et les produits laitiers riches comme le beurre et le lait entier, mais aussi dans des produits préemballés tels que les biscuits, les cakes, le pain, les crackers, le fast-food et certains produits laitiers.
Il faut savoir se faire plaisir tous en prenant soin de sa santé ! 


Poisson et viande

Grillée, rôtie… attention à la cuisson de la viande et ses composés toxiques

Dans ses nouveaux repères nutritionnels, l’Anses recommande de ne pas consommer plus 500 grammes de viande rouge par semaine. Mais au-delà de la quantité, c’est à la cuisson qu’il faut aussi faire attention. Il est par ailleurs recommandé de limiter la consommation de viandes cuites à haute température (barbecue, friture, etc.) et de varier les modes de cuissons (bouillie, rôtie, etc.). La viande grillée au barbecue est loin d’être la chose la plus saine à avaler. De plus en plus d’études établissent un lien entre cancer et cuisson de la viande à la flamme. La combustion du bois, du gaz ou du charbon libère des substances chimiques appelées hydrocarbures polycycliques aromatiques.

Thon, lotte, maquereau et autre flétan sont des mines de protéines, de vitamines et de bons acides gras qui préservent le cerveau et le cœur du vieillissement. Mais compte-tenu de la pollution des mers, ils recèlent aussi beaucoup de toxiques.

Fait aussi attention à la provenance des produits et privilégiez les petits producteurs qui proposent des produits sans antibiotiques et OGM. N’abusez donc pas de la consommation de viande et poisson, car tout d’abord c’est mauvais pour l’environnement et cela peut l’être  pour vous aussi! 


Sans gluten industriel

Éviter le sans gluten industriel. Si le sans gluten se justifie chez les malades coeliaques, beaucoup de marques ont fait des produits sans gluten un simple argument marketing voir même une mode. Hélas, ceux ci ne sont pas toujours de qualité, et contiennent souvent d’autres farines, mais aussi quantité d’additifs, graisses ou émulsifiants pour donner du volume. À éviter donc…

Une étude de l’université Calgary  (Canada) de juillet 2018 montre ainsi que 88 % des produits sans gluten destinés aux enfants sont considérés comme de mauvaises qualités nutritionnelles en raison de leur teneur élevée en sucre ou en graisse. En 2017, des chercheurs espagnols avaient eux aussi montré une composition plus calorique et plus riche en lipides de la plupart des produits sans gluten analysés. Les produits sans gluten utilisent notamment des farines et fécules de maïs et de riz.

Pire, se plier sans raison à un tel régime serait carrément dangereux pour la santé. Selon une étude publiée dans le British medical journal montre que les personnes non concernées par la maladie cœliaque qui adoptent un régime sans gluten ont plus de chance de développer des maladies cardiaques.


Bio et vrac

J’achète BIO et en vrac!
Riz, pâtes, semoule, lentilles, grains de café, farine, légumes, fruits, sirop : on trouve tout en vrac. Ce qui permet d’éviter le suremballage plastique, mais aussi de stocker moins. Il est important de choisir du BIO pour les céréales complètes et les graines car c’est leur enveloppe qui concentre les pesticides. Et pour les fruits et légumes c’est la peau. Ayez les bons réflexes pour votre santé et notre jolie planète.

Mais attention le label bio n’est pas une certification universelle, ses règles ne sont pas les mêmes partout dans le monde. D’autre part et même «bio», dès lors que les fruits et légumes sont conditionnés pour voyager aux quatre coins du globe, ils sont récoltés bien avant d’arriver à maturité. Ils sont donc moins riches en vitamines et en nutriments que s’ils avaient été cueillis au dernier moment. Sans compter l’addition salée de leur bilan carbone, quand la démarche de base se veut écologique. Alors choisissez des produits locaux avec de vrais certifications.


Les labels

Comment si retrouver parmi les labels BIO et eco? 
Nous sommes de plus en plus nombreux à faire des efforts sur notre façon de consommer avec les aliments BIO et eco responsables. Mais attention aux faux semblants, un packaging Green et un peu trompeur, des nouveaux labels pour faire jolie… 


Tout les produits BIO ne se valent pas attention aux provenances, les règlementations ne sont pas les mêmes de partout.L’Institut national de la consommation a passé en revue plus de 130 aliments bio de grande consommation, des yaourts aux jus de fruits en passant par les œufs et le jambon. Résultat: les seuls produits labellisés bio auxquels on peut réellement faire confiance sont les fruits et légumes. Les petits producteurs et les enseignes spécialisées sont les plus recommandable. Les labels fleurissent de jour en jour, en ce qui concerne l’alimentation il faut se fier au label AB et celui de EU. Pour les produits, choisissez les labels Eco européens et celui qui vous assure que le produit est non testé sur les animaux.  Pour finir, le bois et le papier doivent être certifiés FCS OU PEFC. 


Bocaux et gamelles

Comment bien manger au bureau ?

Si vous ne faites pas partie des chanceux qui peuvent rentrer manger chez eux le midi, comme moi, et que vous n’avez pas les moyens de manger au restaurant tous les jours, vous aurez vite tendance à négliger votre pause déjeuner. La rapidité des plats préparés et sandwich et tentante, les poses déjeuner son essentiels mais de plus en plus courtes. La solution et de s’emmener une gamelle avec les restes du repas du soir. Je suis une grande fan de mon Bento , leurs récipients sont compartimentés et très pratique (entrés, plats, desserts). Et je vous recommande le livre  » je cuisine mes lunchbox en 1h pour toute la semaine » des éditions Hachette cuisine c’est une vraie merveille.

Il est essentiel de faire une véritable coupure, même s’il ne s’agit que d’une demi-heure. N’hésitez pas à vous installer en salle de repos, seul ou avec des collègues, de sortir manger au parc s’il fait beau, ou encore d’aller boire un café à la brasserie du coin après manger. Mais surtout : faites une pause !


Soda

Les dangers des sodas et boissons sucrées pour notre santé ! 
Il se consomme 149 canettes de boissons sucrées par seconde en France. Très populaire, les sodas et boissons sucrées sont pourtant très néfastes pour notre santé. Ils ont un impact indéniable sur l’obésité, mais pas que… 
D’un point de vue écologique c’est une catastrophe, bouteilles plastiques, canettes, pailles… Ces boissons sucrées comportent de nombreux ingrédients nocifs et, lorsque ces boissons sont consommées de façon quotidienne, peuvent impacter votre santé sur différents points. 

Le sucre

Juste après avoir terminé une canette ou un verre de soda, le corps doit encaisser l’équivalent de 7 morceaux de sucre avalés d’un seul coup. Or le glucose est toxique et mortel pour le corps quand il est en sur dose. Pour éviter cela, il fait appel au pancréas, qui reçoit de plein fouet une overdose de sucre. Transformé en graisses, le sucre fait prendre du poids et contribue à l’obésité. Les effets sur les enfants sont encore plus graves. Les maladies cardio-vasculaires sont une conséquence de l’obésité. Mais le sucre donne aussi du diabète, et augmente les chances d’avoir un cancer du pancréas de 90%.Le sucre est considéré comme ayant des effets addictifs aussi puissants que la cocaïne. 

Le phosphate

Le phosphate est, hélas, un excellent perturbateur osseux. En effet, il court-circuite le métabolisme du calcium, en se fixant sur lui et en le rendant plus difficile, voire impossible, à être assimilé par l’intestin. 

L’acidité

Les dents sont les premières victimes de l’acide, et l’émail s’effrite. Elles deviennent poreuses et laisse place aux carries. Mais c’est aussi ce qui altère les reins et les calculs rénaux. 

Le benzoate de sodium

Sachant que les boissons sucrées contiennent aussi des sulfites, il y a là un cocktail explosif pour les personnes allergiques, asthmatiques ou à forte sensibilité. Le benzoate de sodium réveille aussi des allergies, telles que l’urticaire.  ⚠️ La caféineAu bout de seulement 40 minutes, la caféine monte au cerveau et va agir comme un puissant existant et perturbateur. La pression sanguine est également stimulée et devient très élevée. En ce sens, la caféine à haute dose affaiblit encore plus le cerveau, déjà victime du sucre, et rend aussi le coeur vulnérable, en étant vecteur d’arythmie. ⚠️ Les agents cancérigènesLe bisphénol À et le BPA, que l’on retrouve un peu partout dans notre environnement : bouteilles en plastiques, canettes, et maintenant dans les organes génitaux.Ils sont hautement susceptibles même à faible dose de provoquer infertilité, et de développer des cancers du seins ou des testicule. De plus, le BPA est très nocif pour le foetus, l‘exposition des femmes enceintes pouvant alors induire des anomalies congénitales.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s