Trek dans le désert


Imertion dans les dunes

Trek dans le désert du Maroc – Ouarzazate – Marrakech

Une expérience inoubliable

 Notre premiere expérience Saharienne. Pour la fin d’année 2018 nous avons passé le nouvel an dans le désert du Maroc. Nous somme partis en groupe, 11 personnes amis et famille qui ont fait le pari avec nous du trek dans les dunes d’ Ouzina. Une expérience inoubliable malgré des conditions extrêmement dur que ça soit physique ou mentale. Je ne regrette pas ce voyage, c’est l’un des plus beau et enrichisant que nous avons eu la chance de faire, une belle aventure.

Une immersion complete au plus profond du désert du Sahara marocain, une rendonnée chamelière qui nous a fait découvrir un désert aux multiples facettes, dans une région quasi inexplorée. Nous sommes partis 10 jours, dont six jours de marche intensives et 4 jours de voyage et de repos à Ouarzazate et Marrakech.

Le Grand sud marocain, territoire des Nomades Aït Khebbach, une zones désertique avec des paysages à couper le souffle.

Pour notre voyage, nous somme passé par une agence de trek «Atalante», je vous mets les coordonnés plus bas. Ce type de voyages demande une logistique, et une préparation méticuleuse, et il est donc impératif de passer par ce type d’agence. Notre conseiller nous a monté un programme sur mesure jour par jour, il s’est occupé de monter notre équipe de chameliers avec un guide ( indispensable au milieu de tout se sable ! ) et un cuisinier. Il nous a aussi conseillés et préparé une liste pour le matériel, la pharmacie, les vêtements, et la trousse de toilette. Vous pouvez retrouver la liste plus bas. Pour ce type de voyage il faut tout remettre en question, oublier son confort perssonel ( pas de douche ni de toilette) et paré aux indispensables. 

Petit bémol du programme, il est valable pour toutes les saisons. Ça veut dire que en hiver les journées sont plus courtes et si vous voulez arriver au campement avant la nuit, il faut marcher! les pauses étaient inexistantes, surtout pour ceux qui trainaient des pieds. Le rythme de marche est soutenu surtout sur ce type de terrain. Nous avions prit 4 dromadaires de monte au cas ou, et ils nous ont bien dépannés pour faire de petites pauses. Il y a eu quelques malades dans le groupe et à ce moment là les dromadaires nous étaient indispensables pour avancer. Pour ma part j’ai marché tout le long, et je me suis accordé une promenade de deux heures sur le dos de Norbert, mon dromadaire chouchou mais mon dieu qu’il n’était pas confortable…

Atalante Lyon

36, quai Arloing – 69009 Lyon

Accès : métro Valmy – Bus C14, 19, 45

Téléphone : 04 72 53 24 80

Contact : lyon@atalante.fr

Horaires d’ouverture :

De 9h à 18h du lundi au vendredi

De 10h à 13h et de 14h à 18h le samedi

Il extiste aussi une agence à Paris.


Notre périple

Jour 1 – Lyon  Ouarzazate.

Nous avons pris l’avion depuis Lyon direction Ouarzate, où nous avons rejoint notre hôtel pour une nuit.

Jour 2 – Nos premiers pas dans le désert.

Le matin très tôt nous avons quitté Ouarzazate direction le désert. Apres 5 heures de route à travers la valée du Dadès nous sommes arrivé à Taous aux portes du désert. Notre chauffeur nous a largués au milieu de nul par, et là au loin nous avons aperçu une caravane de dromadaires arriver vers nous. Notre matériel à été chargé sur leurs dos, et notre trek à pu commencer. 10 petits kilomètres au couché du soleil avec les premiers paysages de dunes à perte de vue. Premier soir au bivouac , nous avons monté notre tente et gouté a notre premier repas Berbère.

Jour 3 – Première journée complète dans le désert.

Le reveille à était dur, la nuit courte, les températures froides, mais quel bonheur de se réveiller dans un paysage pareil ! Sans trop savoir ce que je faisais là, j’ai pris mon temps pour réaliser ma chance et profiter de ce moment inoubliable. Puis le ton était donné, il fallait vite se préparer, remballer ses affaires, ranger sa tente, un petit déjeuné très silencieux et hop c’était parti pour 25,75km de marche! Cette journée à était la pire 7 bonnes heures de marche, où tout le monde se demandaient ce que nous faisions là et ce qui nous avait passé par la tête de venir dans le désert. Nous avons traversé le desert de Taous, et les dunes de Hou Moudaras et Jdaid. La journée aussi fut très silencieuse, jusqu’au bivouac ou là, après avoir monté nos tentes la rébellions de «je veux rentrer chez moi» s’installa. Après une journée pareil avec deux pauses de 15min et 1h pour le midi, la fatigue pris le dessus et le moral était au plus bas. Les paysages étaient désertiques, et pas forcement à la hauteur de ce que l’ont s’attendait. Mais c’était que le premièr jour, et de belles surprises nous attendaient plus loin.

jour 4 – Dunes de Jdaid dunes d’ Ouzina

Le réveille fut naturel avec le lever du soleil à 6h du matin, et la journée commença comme la veille; petit déjeuné et marche… Le morale était toujours bas mais nous profitions des paysages sublimes et pouvions enfin admirer des dunes à perte de vue et surtout, du calme apaisant et ressourçant. La grande surprise arriva en fin de matinée quand notre guide proposa aux plus courageux de gravir l’une des plus grandes dunes d’ Ouzine. Malgré la fatigue cela nous donné envie, quite à marcher autant prendre de la hauteur. Et nous voila partis à quatre perdus au milieu de tout ce sable. Le moral remonté peu à peu, notre voyage prenait tout son sens. Je vous laisse admirer les photos, elles parlent d’elles mêmes. Vers 2h nous avons rejoint le reste du groupe pour le repas avec un moral au top du top, la bonne humeur était revenue. Une belle journée et 23,38km parcourus. Arrivé au bivouac il nous restait 20 min pour monter notre tente avant que le soleil se couche, ce qui nous a même laissé le temps d’admirer le couché de soleil sur les dunes.

jour 5 – 25,28km 0uzina Remlia Ras Kamouna

La fatigue commençait à se faire sentir dans le groupe, mais nous prenions le rythme et nos petites habitudes. Quelques malades dans le groupe, merci les dromadaires qui leurs ont bien sauvé la mise, et permis de se reposer quelques heures sur leurs dos.Une journée de 25,28km de marche dans un désert qui changeait de jour en jour. Nous aperçevions enfin la frontière Algérienne au milieu des paysages lunaires, et commençions à avoir des repères au milieu du sable est cailloux. Nous étions le 31 décembre, et notre équipe de Berbères nomade nous ont fait la surprise de nous organiser une fête pour le nouvel an. Même si nous avons pas tenu jusqu’a minuit, nous avons dansé et chanté au tour du feu. Une belle surprise qui à remonter le morale des troupes!

Jour 6 – 21,28km ras Kamouna Djebel Zireg

Dernière journée complète dans le désert, petit coup blues pour ma part partagée entre la fatigue et ma profonde envie de rester ici dans ce havre de paix, loin de toute civilisation et contraintes du quotidien. Au coeur de la nature la vie est tellement plus paisible, à ce moment précis j’avais aucune envie de revenir en France et encore moins dans une grande ville comme Lyon. Ce jour là nous avions moins marché, 21,28km et a notre grand bonheur nous sommes arrivés en milieu d’après midi au campement, ça sentait la fin du trek, mais notre guide nous a proposé de grimper une dernière dune et pas n’importe la quelle, je vous laisse admirer.

Aprés l’installation du campement au milieu d’un oasis nous nous sommes dirigé vers cette magnifique dune .La grimpette à était dur mais la vue en valait le peine, en haut rien est comparable ce sentiment de liberté et d’infini. J’aurais put y rester des heures. Au couché nous sommes redescendu pour le repas du soir sans réellement avoir envie que cela se termine.

Jour 7 – Départ du désert direction Ouarzazate par la vallée  du Draa (de la mort)

Et nous voila le dernier jour, le temps a passé si vite l’aventure est déjà terminée. Au petit matin nous avons abandonné notre équipe de chamelier après avoir replié notre camps, le tout avec beaucoup d’émotions. C’était reparti pour 17,56km de marche pour rejoindre la civilisation, où nous attendais les deux minis bus. Nous avons pris la route direction Ouarzazate en traversant la vallée de la mort, une route dangereuse et la fois somptueuse. Nous sommes arrivé tard à Ouarzazate et avons retrouvé notre hôtel du début du voyage, grand bonheur nous avons surtout retrouvé des chaises, une douche et un lit. Les bonheurs les plus simple sont les meilleurs !

Jour 8 – Ouarzazate Marrakech

Reveil à l’hôtel, un peut perdu dans tout ces changements. Nous avons pris notre temps pour visiter la ville en amoureux. Une ville pleine de charme aux habitants très accueillant. Elle se situe au sud des montagnes du Haut Atlas marocain, connue comme étant la porte du désert du Sahara. Son énorme Kasbah de Taourirt, abritant un palais du XIXe siècle, offre une vue sur un paysage rocailleux. Malheureusement nous avions notre avions pour Marrakech le soir , et nous avons pas pu en profiter. De nombreux films ont était tournés là bas, nous avons pu visite le musée du cinéma mais pas les studios. Nous avons aussi découvert le musée de l’artisanat, très instructif et nous en avons profité pour ramener des souvenirs et en apprendre plus sur la culture berbères et touaregs.

Les choses a voir à Ouarzazate:

  • KASBAH DE TAOURIRT
  • KASBAH D’AIT BEN HADDOU
  • STUDIOS ATLAS
  • OASIS DE FINT
  • PALMERAIE DE SKOURA
  • VALLÉE DU FLEUVE DRAA
  • KSAR DE TAMNOUGALT
  • VALLÉE DES ROSES
  • VALLÉE DE DADÈS
  • GORGES DU DADÈS

En fin d’après midi nous avons pris l’avion direction Marrakech ou le retour, et le choque de la ville fut violent, passer du désert à une grande ville est très perturbant. Arrivez à notre riade, nous sommes tombé sous le charme de se petit paradis au milieu de la ville. Nous avions bien mérité une bonne nuit de sommeil.

Je vous prépare un autre article sur Marrakech, donc suite au prochain épisode!


Infos Pratiques

Nous avons fais notre voyage en hiver, donc chaque conseils qui suit s’appliquent à notre cas, attention de bien vous renseigner avant de partir, sur les conditions et les températures. En hiver à ma grande surprise les températures entre la nuit et le jour varies de -5°c à 30°c au soleil, il faut s’adapter. En contrepartie il y a très peut de bêtes (serpent, scorpion…) contrairement à l’été.

Pour le prix:

Le prix du voyage est abordable, mais attention il faut rajouter le matiriel. Comptez 500€ à 1 000€ en moyenne, tous dépends de votre équipement de base, et de la qualité des produits que vous achetez. Vous retrouverez plus bas la liste du métériel conseillé, et je vous ai rajouté mes indispensables!

Pix du voyage au départ de Lyon (base 8 personnes): 1145€ / pers

Le prix comprend :

  • Les vols internationaux et les taxes aériennes
  • L’encadrement par un guide-accompagnateur Atalante francophone
  • Les transports terrestres
  • Les excursions détaillées dans le programme
  • Les hébergements comme indiqués dans le fil des jours
  • La pension complète sauf les repas mentionnés comme « libre » dans le fil des jours
  • Les frais d’inscription.

A payer sur place :

  • Les boissons et l’eau minérale pendant le séjour y compris durant les repas.
  • Les repas à Ouarzazate (repas du jour 1 et diner du jour 7)
  • Les pourboires aux équipes locales.

Il est possible de prendre une mule ou un dromadaire pour toute la durée du trek pour une centaines euros, et je vous le conseil fortement. D’une cela est sympa de faire une petite promenade sur un dromadaire au milieu des dunes, et de deux cela pourra vous aider en cas de maladie, fatigue, blessure… 


Matériel

Premier conseil, prenez y vous 1 ans à l’avance ce n’est pas une valise comme les autres que vous faites. En plus cela vous permettra de profiter des soldes d’hiver et d’été, car il vous faudra un peut de tout. Le plus simple est de faire une check liste d’achat, et elle vous servira aussi pour faire votre valise.

Les produits de trek coutent relativement chers, donc soyez imaginatif en choisissants des produits que vous pourrez réutiliser dans d’autres circonstances, comme au ski ou dans vos sports quotidien. Apres vous avez la possibilités prendre des produits de qualités que vous réutiliserez, ou du basique que vous ne réutiliserez pas. Et dans ce cas là je vous recommande fortement de les laisser à l’équipe de chameliers, qui seront ravis de les recevoir en cadeaux, ils en feront un meilleur usage que le fond de votre armoire ! 

Second conseil, voyagez léger et prenez que l’indispensable. La plus part du temps ce seront les dromadaires qui porterons votre sac, mais à certaines occasions il faudra le porter vous même avec en plus votre sac à dos. Donc du pratique et du léger, et oubliez les valises à roulettes.

Dernier conseil réfléchissez bien à vos besoins personnel car chaque valises est différentes et personnes à les mêmes prioritées dans le désert. Pour notre cas nous avons investi dans un mini chargeur solaire avec batterie, car nous voulions filmer et prendre des photos. La plus part du groupe avait plus de batterie au bout de 2 jours. Hé oui, il y a pas d’électricité dans le désert. Chacun ses prioritées.


Liste:

En noire La liste de l’organisme touristique et en orange mes commentaires avec mes rajouts.

  • 1 sac de voyage de 100L 

Attention a le choisir pratique! il faudra le porter par moment, donc choisissez ou empruntez un sac de rendonné ou de trek, j’ai investi et c’est super bien. 

SAC FORLAZ DE CHEZ DECATHLON

SAC DE TRANSPORT DE TREKKING – 120L – NOIR

55€

LIEN DU SAC

  • 1 sac à dos 30L

Il va vous suivre toute la journée alors le confort est primordiale, choisissez un sac à dos pour la marche. Le poids  s’accumule vite au fur et à mesure de la journée, les sangles sont indispensables. Si possible choisissez le avec un porte gourde de chaque cotés avec des reposes mains, c’est très pratique quand vous marchez toute la journée les mains en bas, cela favorise la circulation.

SAC QUECHUA DE CHEZ DECATHLON

SAC À DOS DE RANDONNÉE NATURE 30 LITRES

35€

LIEN DU SAC

  • 1 sac de couchage confort -5° + drap de sac pour plus de confort en intersaison (même en été, il peut faire froid la nuit en montagne et dans le désert). 

Nous les avons achetés sur vente privée à 50%, nous allons les réutiliser dans de futurs voyages, mais vous pouvez aussi en emprunter à des amis ou de la famille si leurs utilité est exceptionnel.

  • 2 gourdes d’un litre obligatoires (thermos ou gourde avec pipette conseillée)
  • 1 paire de bâtons de randonnée (si vous en avez l’utilité)

Nous en avons pas pris et t’en mieux car il faut se les trimballer.

  • 1 canif de poche (en soute!!)
  • 1 lampe de poche, piles et ampoules de rechange.

Nous avons opté pour la lampe frontale, qui c’est révélée très pratique, surtout à 3 heures du matin pour allé faire pipi dans les dunes.

  • Nécessaire de toilette

Nous avons pris le minimum ( brosse à dents, lingettes pour bébé, mini brosse à cheveux, crème solaire, gel hydroalcoolique, stick à lèvre) et temp mieux car à -3°C le matin et le soir la toilette se fait rapidement une zones après l’autre. Oubliez la crème et le déodorant, car les odeurs attirent les bêtes ! Et rassurez vous dans le désert on ne pu pas, et oui même sans déo et sans douche. Je me sentais pas spécialement sale à la fin de la semaine, outre les cheveux, merci le bonnet!

  • Papier toilette + briquet pour brûler celui-ci après usage
  • Pour les amateurs d’astronomie et les curieux, apporter une carte du ciel de la période concernée se révèle passionnant. 

Nous l’avions prise mais les soirée sont rapide et fraiches, et sincèrement après le repas c’était dodo, nous l’avons même pas ouverte une foi. Je vous rassure nous avons quand même admiré le ciel, qui était magnifique au passage.

  • Chaussures de marche (légères et solides) type «chaussure tout terrain», faites à vos pieds.

J’ai pris des paladium, et c’était parfait.

Bottes de randonnée  PALLADIUM

96€

  • 1 paire de baskets ou sandales pour le soir.

Pas indispensable, mon chéri à pris des basket (le sable rentrais trop dedans) et des tongs, il les a utilisé l’après midi quand le sable était plus gelé.

  • Chaussettes laine et coton

1 à 2 paires suffit, haute de préférence et légère.

  • Prenez de quoi rassembler vos déchets toxiques (piles, aérosols, batteries, tubes de pommade, emballage de pellicules photo…) afin de les ramener en France où le tri est bien fait et efficace. 
  • 1 chapeau pour le soleil, et dans l’idéal un chech (à acheter sur place)

J’ai opter pour le chech, plus pratique et local !

  • 1 paire de lunettes de soleil

Haute protection de préférence, choisissez la qualité plutôt que le style.

  • Pour les départs à partir du mois de février, un masque de ski pour se protéger des éventuels vents de sable est conseillé.
  • 1 bonnet léger.

Indispensable pour moi, que se soit pour la nuit ou la journée, je jonglé selon la température avec le chech, et en plus ça cache les cheveux gras en fin de séjour.

  • Chemises manches longues ou teeshirts en coton.
  • 2 pulls over : 1 léger + 1 très chaud (ou polaire)
  • 1 anorak ou veste coupe-vent doublée
  • Des sous-vêtements et t-shirt respirants pour les conditions chaudes (type Dry Fast)
  • Des chemises amples

Pratique en été je pense mais pas en hiver.

  • 1 veste Soft Shell coupe-vent
  • 1 doudoune légère et compacte

Pour les vêtements j’ai fais le choix des t-shirt coton manche courte avec par dessus une polaire ou vêtement technique pour le ski. En veste j’ai pris une compacte des chez Décathlon. Super pratique, ne prend pas de place dans le sac à dos, et est incroyable sur les variation de température.

  • 1 paire de sous gants

J’avais choisi de pas les prendre, grosse erreur surtout pour monter et démonter la tente.

  • 1/2 short long

En hiver c’est inutile, ou si non choisissez les pantalons évolution.

  • Pantalons confortables et longs, training selon les goûts de chacun (éviter les jeans qui cisaillent l’aine en position assise), à séchage rapide.

J’ai investi dans un pantalon de trek de chez de Décathlon très pratique et confort, et facilement réutilisable en randonnée…

  • 1 maillot de bain peut être utile.

Ou pas ! Je n’en vois pas l’intérêt dans le désert, nous l’avons utilisé au riade à Marrakech.


Ce que j’ai rajouté:

  • Des sac de sac, tres pratique pour compacter et organiser sont sac, cela limite aussi le sable de partout.  Cela ma permis de m’organiser entre les affaire de nuit, de jour, sous vetements, produit de toilette…
  • Chargeur solaire, il nous a était indispensable pour charger les appareils photos la Gopro et téléphones.
  • La trousse à pharmacie la plus complète et à la fois légère possible.
  • Des draps à sac de couchage, plus confortable et hygiénique. nous avons aussi pris des minis oreillers de randonnées que l’on peut remplir avec des vêtements.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s