Plantes vertes

Les plantes vertes dans votre maison

Vous l’avez compris je suis une grande fan des plantes.
En plus de servir comme objet de décoration, les plantes et les fleurs disposent d’autres vertus et propriétés qui nous sont très bénéfiques.

Pourquoi mettre des plantes vertes chez vous ?


– Leur premier rôle est évidemment d’apporter de l’oxygène et d’absorber le dioxyde de carbone. Les plantes aident donc à purifier l’air à l’intérieur de la maison, et à absorber les gaz nocifs venus de l’extérieur.

–  Les plantes sont également efficaces pour atténuer le bruit de l’intérieur ou de l’extérieur ; elles retiennent la poussière et créent une ambiance de calme à la maison.

– L’autre fonction des plantes est celle d’élever le niveau de l’humidité de l’environnement, ce qui évite à nos voies respiratoires de se dessécher.

– Les plantes permettent de rafraîchir la pièce en été et de la réchauffer en hiver en émettant de la chaleur.

– D’un autre coté, les plantes contribuent à réduire la quantité de bactéries et de spores de moisissures présentes dans l’air, grâce à des substances spécifiques. Elles font en même temps augmenter les ions négatifs et compensent les positifs (qui sont à l’origine de maladies) émis par les appareils domestiques et électroménagers.


Comment prendre soin de vos plantes ?

Que ce soient des plantes vertes ou des plantes fleuries, petites ou grandes, les plantes d’intérieur peuvent être un élément important de l’aménagement de la maison. Elles donnent un aspect vivant à celle-ci ! Suivez alors les conseils suivant pour leur prodiguer les soins qui leur permettront de se développer au mieux et pendant longtemps…

Arroser sa plante d’intérieur

L’arrosage d’une plante est indispensable. Mal maîtrisé ou excessif, il peut mettre la vie de votre plante en péril. Les racines asphyxiées pourrissent et les feuilles ramollissent et brunissent. 

Quand faut-il arroser ? 

En règle générale, la terre doit être simplement humide au toucher, ni trop mouillée, ni desséchée. Un arrosage hebdomadaire, voire tous les quinze jours est amplement suffisant. L’été, vous serez parfois obligé d’arroser tous les jours en période de forte chaleur et même de vaporiser les feuillages avec un brumisateur. Enfin, sachez que les pots en plastique retiennent plus longtemps l’humidité que les pots en argile.

Les bons gestes

L’air asséché de nos intérieurs rend difficile le maintien du bon degré d’humidité. Des solutions existent pourtant sans avoir à investir dans un humidificateur. Certains feuillages apprécient une vaporisation régulière. Aussi, placez simplement quelques plantes dans une soucoupe ou un cache pot rempli de graviers. Il suffit alors de l’inonder d’eau pour créer un humidificateur maison. L’eau s’évaporera doucement et comblera vos plantes. Tenez également vos plantes éloignées des différentes sources de chaleur (radiateur, cheminée), sauf si vous êtes une adepte des plantes grasses. Pensez aussi à arroser fréquemment vos plantes suspendues car l’air qu’elles respirent est plus sec.

Rempoter sa plante d’intérieur

Quand faut-il rempoter ? 

Le rempotage devient nécessaire lorsque les racines ne peuvent plus se développer. Pour en avoir le cœur net, retournez votre plante et retirez le pot. Si de nombreuses racines apparaissent autour de la motte, il est temps d’intervenir. Autre signal d’alarme : la présence d’une couche blanche (sels minéraux) sur les parois du pot.

La période idéale du rempotage se situe au printemps et éventuellement à l’automne pour les plantes à croissance rapide. 

Seule précaution : évitez simplement de rempoter une plante en période de floraison.

Matériels et étapes du rempotage

  1. Armez-vous de terreau, d’un pot d’un diamètre de 2 à 3 cm supérieur à l’ancien et d’un sécateur.
  2. Retirez la plante de son pot, grattez légèrement la motte.
  3. Ne coupez pas de racines, sauf si elles sont noires ou blessées.
  4. Couvrez le trou au fond du nouveau pot avec un gros caillou pour éviter que les racines n’obstruent ce passage nécessaire à l’écoulement de l’eau.
  5. Ajoutez une couche de terreau frais au fond de votre pot, puis tassez-le.
  6. Posez votre plante de façon à ce que la motte de terre soit quelques centimètres en dessous du rebord.
  7. Remplissez le pot de terreau et tassez.
  8. Arrosez abondamment et posez la plante à l’ombre pendant quelques jours. 


Les engrais naturels:

Souvent, on a tendance à laisser la nature faire son travail pour nos plantes vertes, ou on a recourt aux engrais chimiques. On oubli souvent les engrais naturels, qui sont très économiques et plus écologique pour la planète et vos plantes . Pour continuer à se développer, les plantes vertes ont besoin d’un ensemble d’éléments. Il est donc important d’ ajouter des fertilisants. Alors, quels sont les engrais naturels à choisir pour les plantes vertes ? 

La peau de banane

La peau de banane contient beaucoup de potassium, phosphore et calcium, elle est donc idéale pour la floraison et la reproduction des plantes. Pour l’utiliser, il suffit de l’enterrer dans le sol à la base de la plante et de la laisser se décomposer.

Les coquilles d’oeufs

Riche en calcium et donc bon pour la croissance des plantes. Il vous suffit d’écraser des coquilles d’œufs et de les enterrer sous la surface du sol.À savoir : pour une efficacité optimale, vous pouvez aussi utiliser un spray en mélangeant une vingtaine de coquilles d’œufs et 4 litres d’eau. Faites bouillir le tout pendant quelques minutes, et laissez infuser dans l’eau toute la nuit. Utilisez une passoire et versez le liquide dans un flacon spray. Vaporisez directement sur la terre.

L’eau de cuisson

L’eau de cuisson de vos légumes est riche en nutriments et sels minéraux, très utiles pour la croissance des plantes. Pour l’utiliser, laissez refroidir l’eau de cuisson et arrosez vos plantes avec.

L’infusion de compost organique

Pour faire une infusion de compost organique, il faut en mettre un peu dans un seau, puis recouvrir d’eau. Laissez macérer pendant 2 ou 3 jours, puis filtrez. Cela donne un liquide beaucoup plus riche avec une variété de nutriments, idéal pour n’importe quelle plante.

Le sel d’Espom

Il ajoute du magnésium et du soufre dans le sol. Intéressant pour les tomates et les roses. L’eau salée au sel d’epsom est parfaite pour les semis et pour réduire le choc des transplantations. La recette est simple et rapide : mettre 1 cuillère à soupe de sel d’Espom dans 4 litres d’eau. Il peut être aussi mélangé dans le sol autour des plantes à raison de 1 cuillère à soupe pour chaque pied de 60 cm de hauteur, il faut ensuite arroser. Idéale pour les potagés !

Le marc de café

Le marc de café est un engrais naturel qui ajoute de l’azote à un sol pauvre tout en augmentant son acidité. En ajoutant 25% de marc café dans le sol, vous améliorez la matière organique dans la terre. valable pour l’intérieur comme pour l’exterieur.

L’infusion de gazon coupé

Pour obtenir un engrais à haute teneur en azote : utilisez de l’herbe tondue, ainsi, vous recyclez les tontes. Simple à réaliser, remplissez 25 litres d’herbe fraîchement coupée et couvrez avec de l’eau. Le mélange doit reposer 3 à 5 jours. Puis diluez l’infusion : une mesure d’infusion d’herbe pour 9 d’eau. Il ne vous reste plus qu’à arroser vos plantes.


Quelles plantes d’intérieur choisir pour quelle pièce de la maison ?

Les plantes dans l’entrée de la maison

L’entrée de la maison ou de l’appartement manque souvent de lumière et les courants d’air sont courant. Privilégiez une plante qui supportera ces conditions spéciales comme la sansevière, le lierre ou encore le Spathiphyllum.

Les plantes dans le séjour et le salon

A la différence de l’entrée de la maison, la salle de séjour ou le salon est une pièce lumineuse, où il fait bon vivre pour une plante d’intérieur. Les grandes plantes vertes sont plus que les bienvenues pour apporter une touche déco nature. Misez sur les palmiers d’intérieur comme le Phoenix, le Kentia, l’Areca. Côté fleurs, optez pour le Dipladénia, le Clivia, l’Anthurium et le Kalanchoé.

Les plantes dans la cuisine

Dans la cuisine, les plantes ont souvent suffisamment de lumière et d’humidité ambiante pour s’épanouir. Toutefois, la proximité du four, du frigo, du congélateur et des plaques de cuisson peuvent causer de brusques variations de températures. De nombreuses plantes se plairont dans votre cuisine, misez sur les herbes aromatiques, aussi jolies qu’utiles pour parfumer vos plats.

Les plantes dans la chambre

La chambre à coucher doit aussi être aérée : ouvrez tous les jours les fenêtres en grand, pendant 10 min, quelque soit la saison. L’air ambiant sera ainsi renouvelé. On évitera les plantes à parfum puissant , qui pourrait perturber votre sommeil. Optez pour des plantes vertes au feuillage décoratif comme le Dracaena, le Schefflera et l’Areca.

Les plantes dans le bureau et la bibliothèque

Les plantes aident à la concentration, leur verdure a un effet apaisant. Misez sur de grandes plantes vertes comme le Ficus, le Yucca ou encore le Beaucarnea. Près d’un ordinateur, vous pouvez mettre un cactus qui se chargera de capter les ondes. 

Les plantes dans la salle de bain

Dans la salle de bains, pièce humide par excellence, on adopte sans hésiter les plantes qui absorbent l’humidité comme une orchidée, du lierre ou encore, misez sur les fougères (Fougère de Boston, Adiantum), les plantes carnivores, les filles de l’air ou Tillandsia, qui ne se nourrissent que par leurs feuilles…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s